Optique : Les tarifs des mutuelles encadrés

Optique : Les tarifs des mutuelles encadrés

Ecrit par Damien Garnier

le 13 avril 2015 à 16h18min

dans Mutuelle Santé

Parmi les nouvelles mesures entrées en vigueur le 1er avril dernier figure un nouveau plafonnement des remboursements des mutuelles en matière d’optique. L’Etat a ainsi décidé d’encadrer les frais pris en charge par les complémentaires santé en fixant des règles strictes et claires. L’ambition est de faire chuter le prix des lunettes, sur un marché hautement concurrentiel et rentable.

Des tarifs précis ont ainsi été dictés et sont applicables désormais pour que les mutuelles ne prennent pas en charge des frais trop élevés. La grille détaillée de ces tarifs reste difficile à comprendre au premier coup d’œil, mais fait clairement état d’une volonté des pouvoirs publics de pouvoir influencer à la baisse les tarifs des lunettes.

Une nuance est à noter, puisque la mesure est entrée en vigueur uniquement pour les contrats de mutuelle qui sont souscrits depuis le 1er avril. Les renouvellements de contrat sont également concernés.

En ce qui concerne les contrats de complémentaire santé collectifs, les mutuelles peuvent davantage voir venir mais devront se mettre en conformité avec la règle avant la fin de l’année 2017.

Pour forcer les mutuelles à respecter cet encadrement des tarifs, l’Etat menacera de sanction celles qui ne les suivent pas via la suppression de certains avantages fiscaux. Cependant, il est pour le moment permis de douter de l’efficacité d’une telle mesure. C’est d’ailleurs ce que pointe du doigt l’UFC Que Choisir : l’association des consommateurs craint que cette mesurette, qui fixe des prix toujours supérieurs à la moyenne du marché, ne change rien aux prix de l’optique. Idem concernant les tarifs des mutuelles, que l’association ne s’attend pas à voir diminuer pour autant.

Partager cet article

Actualités Assurance Santé
La cigarette électronique favoriserait l’arrêt du tabac publié le 11/10/2017 à 16:05

La cigarette électronique favoriserait l’arrêt du tabac

Les scientifiques ne cessent d’étudier les (...)

Des pâtes françaises contaminées ?! publié le 15/09/2017 à 13:45

Des pâtes françaises contaminées ?!

Il a été récemment questions d’œufs "contaminés" (...)

Des fesses plus volumineuses peuvent être bonnes pour la santé ! publié le 13/09/2017 à 13:51

Des fesses plus volumineuses peuvent être bonnes pour la santé !

Les rondeurs sont sources de complexe chez de (...)

Les dernières actualités
Un scooter électrique... et pliable ! publié le 11/12/2017 à 13:41

Un scooter électrique... et pliable !

Les deux-roues sont aussi touchés par le tout (...)

Il s'injecte du venin de serpent depuis 30 ans ! publié le 8/12/2017 à 13:42

Il s’injecte du venin de serpent depuis 30 ans !

La majorité suit aveuglément les indications (...)

Les chats heureux de maigrir ! publié le 6/12/2017 à 13:38

Les chats heureux de maigrir !

Si l’obésité et/ou le surpoids est un enjeu (...)

+ Toutes les actus +
Actualités les plus populaires
Prêt auto : Réduire la durée de rétractation publié le 17/02/2015 à 08:05

Prêt auto : Réduire la durée de rétractation

Lors de la souscription d’un crédit à la (...)

Assurance de prêt : Communication renforcée entre banques et assureurs publié le 11/05/2015 à 08:17

Assurance de prêt : Communication renforcée entre banques et assureurs

Les décrets récemment parus au Journal Officiel (...)

Experts d'assurés : voici la nouvelle équipe de la Fedexa publié le 24/09/2015 à 16:10

Experts d’assurés : voici la nouvelle équipe de la Fedexa

Fedexa, fédération des experts d’assurés, a élu (...)

Plus de 100 assurances et banques comparées

Partenaire 1
Partenaire 2
Partenaire 3
Partenaire 4
Partenaire 5
Partenaire 6
Partenaire 7
Partenaire 8

Témoignages

"Je suis très satisfaite par la qualité du service de comparaison. J’ai pu optimiser les remboursements de ma mutuelle santé et mieux comprendre son fonctionnement."
Anne-Claire
"Grâce à Choisir Malin j’ai pu modifier ma mutuelle pour un contrat plus adapté avec une réduction de mon délai de carence."
Camille