La Loi Macron concerne également les assurances-vie

La Loi Macron concerne également les assurances-vie

Ecrit par Anne-marie Lefebvre

le 18 février 2015 à 10h29min

dans Assurance Vie

Le gouvernement a annoncé mardi 17 février son recours à l’article 49.3 de la constitution pour imposer la Loi Macron sans passer par le vote du parlement. Cette loi présentée par le Ministre de l’Economie et des Finances sera donc appliquée une fois qu’elle sera promulguée et contient de nombreux points. L’un d’entre eux concerne directement les contrats d’assurance-vie

Dans cette loi, un article concerne les contrats d’assurance-vie dans le but de lutter contre les situations de déshérence, comprendre les cas d’absence d’héritiers. Pour y faire face, la loi imposera aux banques, assureurs et autres prestataires en assurance-vie d’exiger des déclarations de succession. 

L’objectif de cette future règle est de limiter les frais importants qui sont dépensés chaque année, notamment par l’Etat, dans la recherche des bénéficiaires des assurances-vie, notamment via les procédures de recoupement des informations. Rappelons qu’un bénéficiaire d’assurance-vie n’est pas nécessairement au courant qu’il a été désigné par une personne, ce qui pose souvent problème lors du décès du souscripteur du contrat. 

Dans les faits, les organismes teneurs de contrats d’assurance-vie seront dans l’obligation, une fois la loi mise en application, de réclamer auprès d’un notaire ou d’un centre d’impôts une déclaration de succession. Cette demande devra être effectuée au maximum dans les 15 jours suivant le décès du souscripteur du contrat d’assurance-vie. 

Les éventuelles sanctions en cas de non-respect de ce nouveau point qui entrera vraisemblablement en vigueur dans les mois à venir n’ont pas été détaillées. L’objectif est clairement d’engager un maximum d’économies en facilitant les recherches des bénéficiaires.

Partager cet article

Actualités Assurance Vie
L'assurance vie en ligne n'a pas encore la côte publié le 26/04/2018 à 14:33

L’assurance vie en ligne n’a pas encore la côte

Avec le nombre impressionnant de transactions (...)

La pollution menace le cerveau des bébés ! publié le 24/01/2018 à 11:08

La pollution menace le cerveau des bébés !

Les dangers de la pollution sont fréquemment (...)

Les ondes des smartphones attaquées par l'Etat ! publié le 8/01/2018 à 11:14

Les ondes des smartphones attaquées par l’Etat !

Il n’est pas nouveau que les smartphones (...)

Les dernières actualités
Leasing et rachat de crédit publié le 31/05/2018 à 13:55

Leasing et rachat de crédit

Importé directement depuis les pays anglo-saxons,

Une hausse des émissions de Co² en France ! publié le 23/05/2018 à 15:28

Une hausse des émissions de Co² en France !

On aurait pu croire qu’avec l’avènement de la (...)

Une police des animaux aux Pays-Bas ! publié le 16/05/2018 à 15:48

Une police des animaux aux Pays-Bas !

Il est question de l’évolution du statut des (...)

+ Toutes les actus +
Actualités les plus populaires
Prêt auto : Réduire la durée de rétractation publié le 17/02/2015 à 08:05

Prêt auto : Réduire la durée de rétractation

Lors de la souscription d’un crédit à la (...)

La mutuelle Carac parvient à maintenir son taux de rendement assurance-vie au-dessus de 3% publié le 11/02/2015 à 10:47

La mutuelle Carac parvient à maintenir son taux de rendement assurance-vie au-dessus de 3%

Tandis que de nombreuses banque-assurances et (...)

La MNT présente sa nouvelle offre santé publié le 8/09/2015 à 12:19

La MNT présente sa nouvelle offre santé

La Mutuelle Nationale Territoriale (MNT) (...)

Plus de 100 assurances et banques comparées

Partenaire 1
Partenaire 2
Partenaire 3
Partenaire 4
Partenaire 5
Partenaire 6
Partenaire 7
Partenaire 8

Témoignages

"Je suis très satisfaite par la qualité du service de comparaison. J’ai pu optimiser les remboursements de ma mutuelle santé et mieux comprendre son fonctionnement."
Anne-Claire
"Excellent comparateur. Choisir Malin m’a permis de réaliser des économies sur ma mutuelle et d’obtenir des garanties plus adaptées aux besoins de santé de mes enfants."
Sarah