Charger son portable la nuit peut aboutir à un incendie !

Actualité du 18 décembre 2017, dans Assurance Vie

 Charger son portable la nuit peut aboutir à un incendie !

Les smartphones sont omniprésents et font partie de notre quotidien d’une façon ou d’une autre. Du coup il est devenu facile d’ignorer ses désavantages. Outre les côtés sociaux, c’est l’aspect sanitaire et sécuritaire qui pose problème. On sait que son écran peut perturber notre sommeil et inutile de revenir sur notre mauvaise habitude de l’utiliser au volant.

Mais la fédérateur des assureurs aux Pays-Bas (VVV) a mis en avant les dangers d’incendie dans sa dernière enquête. En effet la moitié des incendies domestiques seraient dus aux chargeurs de smartphone, avec 47 morts et 75 000 blessés par brûlure en 2016 !

La raison ? Charger son portable durant la nuit a tendance à consommer plus d’énergie et surtout à user et surchauffer la batterie. Ajoutez à cela l’aspect vétuste de certains chargeurs (et les contrefaçons) et l’incendie n’est plus loin. C’est ainsi que 24 modèles de chargeurs ont été prohibé par le ministre de l’Économie pour diminuer le risque.

Mais dans tous les cas, évitez au possible de charger votre portable durant la nuit.

Actualités Assurance Vie
Assurance-vie : des rendements meilleurs que prévu ? publié le 8/06/2020 à 23:51

Assurance-vie : des rendements meilleurs que prévu ?

Les assureurs commencent à dévoiler les (...)

L'assurance vie en ligne n'a pas encore la côte publié le 26/04/2018 à 14:33

L’assurance vie en ligne n’a pas encore la côte

Avec le nombre impressionnant de transactions (...)

Plus de 100 assurances et banques comparées

Partenaire 1
Partenaire 2
Partenaire 3
Partenaire 4
Partenaire 5
Partenaire 6
Partenaire 7
Partenaire 8

Témoignages

"Je suis satisfait de ce service très efficace qui m’a permis de trouver rapidement un contrat de mutuelle pouvant couvrir les problèmes de santé de toute ma famille."
Clotilde
"Bonne expérience, Choisir Malin m’a permis de trouver une mutuelle étudiante efficace et peu chère."
Xavier