Vers des capots adhésifs ?

Actualité du 30 mai 2016, dans Assurance auto

Vers des capots adhésifs ?

Si l’on sait Google très réactif sur les nouvelles technologies, la nouvelle a tout de même de quoi surprendre : pour la Google Car, la firme américaine envisagerait le capot... adhésif !

En effet, Google vient de déposer un brevet pour le moins étonnant, concernant une substance adhésive qui pourrait permettre d’éviter à un piéton percuté par l’auto de subir un second impact. Autrement dit, le piéton resterait... collé à la voiture !

Bien sûr, la Google Car sera munie d’un capot réel. Mais sur celui-ci serait appliquée une couche spéciale, enduisant le capot et les pare-chocs de la voiture autonome. En cas de choc, le piéton accroché resterait alors scotché à l’auto plutôt que rebondir dessus ou passer en dessous.

Google tient ainsi à rappeler que lorsqu’une collision provient entre un véhicule et un piéton, ce dernier subit des dommages corporels supplémentaires s’il heurte par la suite d’autres objets, ou la route.

L’idée ne vient pas de nulle part, puisque certains constructeurs ont déjà considérablement amélioré leurs équipements afin de réduire les conséquences d’un tel choc.

Actualités Assurance auto
Assurance auto : Comment se déroule l'expertise du véhicule ? publié le 18/05/2020 à 08:19

Assurance auto : Comment se déroule l’expertise du véhicule ?

Si vous déclarez un sinistre avec votre (...)

Assurance auto : que faire en cas de retrait du permis ? publié le 8/05/2020 à 09:26

Assurance auto : que faire en cas de retrait du permis ?

Nul automobiliste n’est censé l’ignorer : (...)

Plus de 100 assurances et banques comparées

Partenaire 1
Partenaire 2
Partenaire 3
Partenaire 4
Partenaire 5
Partenaire 6
Partenaire 7
Partenaire 8

Témoignages

"Ce site permet de comparer de nombreuses assurances facilement et rapidement : c’est un gain de temps et d’argent considérable."
Philippe
"J’ai effectué une comparaison d’assurance vie grâce à Choisir Malin. Rapide et simple d’utilisation je n’ai rien à redire."
Bernard