Les frais engendrés par un contrat d'assurance vie

Les points clé :
  • Une assurance vie est rentable selon ce qu'elle rapporte une fois tous les frais déduits
  • Les frais sur les versements et les frais de gestion sont les plus courants
  • Le montant de ces frais permet de considérer si une assurance vie est déconseillée ou non
  • Des frais d'arbitrage s'appliquent pour les contrats multisupport
  • Des frais cachés peuvent s'ajouter aux frais les plus courants

Frais d’entrée assurance vie

Hors promotion, des frais d’ouverture de contrat et des frais de dossiers s’appliquent lors de l’ouverture d’un contrat d’assurance vie et du 1er versement. Ces frais d’entrée coûtent jusqu’à 5 % de la première somme versée. Ainsi la somme disponible sur le compte est inférieure au montant versé.

Frais d’entrée assurance vie pour 10 000 € versés
% des frais d’entrée Montant des frais d’entrée Capital disponible
0 % (promo) 0 € 10 000 €
0,5 % 50 € 9 950 €
2 % 200 € 9 800 €
4 % 400 € 9 600 €
5 % 500 € 9 500 €

Frais de versement assurance vie

Les frais d’entrée s’appliquent à chaque versement. Ils peuvent être fixes (par exemple 2%) ou forfaitaires (par exemple 5 €).

Frais de gestion assurance vie

Les frais de gestions servent à financer le fonctionnement de l’assurance vie, et à rémunérer l’établissement d’assurance. Ils sont calculés en pourcentage du capital (entre 0,5 % et 1 %) et soustraits au taux de rendement. Par exemple, s’il y a 3 % de rendement mais 1 % de frais de gestion : le taux de rendement officiel est de 2%.

Dans le cas d’une assurance vie en unité de comptes (UC), des frais d’arbitrage sont appliqués quand on transfère des sommes d’une UC à une autre.

Frais de sortie assurance vie

Le rachat d’une assurance vie est le fait de retirer de l’argent avant la fin du contrat. Il est possible de retirer le capital entier (rachat total) ou une partie seulement (rachat partiel). Vous devrez payer des frais de rachat, là encore un pourcentage de la somme retirée. Les rachats d’assurance vie sont imposables. Vous pouvez aussi demander une avance : vous empruntez une somme que vous remboursez avec des intérêts.

Frais de succession assurance vie

En cas de décès du souscripteur, les fonds de l’assurance vie sont transférés aux bénéficiaires. Les frais appliqués sont en fait des taxes payées à l’état.

  • Le conjoint (mariage ou PACS) est le bénéficiaire : pas de frais de succession à régler.
  • Autres bénéficiaires :
    • Décès avant 70 ans : après un abattement de 152 500 €, les capitaux sont taxés à hauteur de 20 %, puis 31,25 % au-delà de 700 000 €.
    • Décès après 70 ans : après un abattement de 30 500 €, les capitaux sont versés dans la succession et imposés comme tel (hors intérêts non imposés).

Limiter les frais d’un contrat d’assurance vie

Amortir les frais d’un contrat d’assurance vie

Pour qu’une assurance vie soit rentable, les différents frais doivent être amortis. Selon les contrats et les sommes, il faut environ 2 ans pour amortir un contrat d’assurance vie.

Comparer les frais des contrats d’assurance vie

Les organismes d’assurance vie proposent des contrats extrêmement variés : les frais vont du simple au triple. Pour trouver une assurance vie au meilleur rendement possible et aux frais limité, une seule solution : comparer dès maintenant sur Choisir-Malin.

Négocier les frais d’une assurance vie

Voici certains arguments qui vous permettront de faire baisser les frais d’assurance vie :

  • Vous êtes un bon client de la banque ou de l’assurance chez qui vous ouvrez le contrat d’assurance vie (par exemple, vous possédez déjà plusieurs comptes bancaires et livrets d’épargne).
  • Vous mettez une somme importante sur le compte assurance vie
  • Vous choisissez une assurance vie en unité de compte, qui permet à l’organisme assureur de faire des bénéfices.
  • Vous prévoyez des versements réguliers.

Dans tous les cas, faites jouer la concurrence : un autre assureur vous propose sûrement un contrat sans frais !

Quel impôt sur assurance vie ?

Les intérêts des capitaux versés sur une assurance vie sont imposables. Lors d’un retrait (partiel ou total), ils sont taxés à hauteur de 30 % au titre du prélèvement forfaitaire unique :

  • 12,8 % d’impôts sur la fortune
  • 17,5 % de prélèvements sociaux :
    • 9,2 % de CSG (contribution sociale généralisée)
    • 0,5 % de CRDS (contribution au remboursement de la dette sociale)
      • 7,5 % de prélèvement de solidarité

Au bout de 8 ans, l’imposition est calculée après un abattement de 4 600 € pour un célibataire et 9 200 € pour un couple. Les capitaux de moins de 150 000 € hors intérêts sont taxés à 7,5 % au titre de l’impôt sur la fortune. Au-delà de 150 000 €, le taux de 12,8 % continue à s’appliquer.

Gagner du temps et de l’argent sur votre assurance vie
Comparer
Statistiques du dossier

Publié le 25/11/2020

Vérifié le 05/2021

Dossier noté : 5 / 5

Plus de 100 assurances et banques comparées

Partenaire 1
Partenaire 2
Partenaire 3
Partenaire 4
Partenaire 5
Partenaire 6
Partenaire 7
Partenaire 8

Témoignages

"Beaucoup de choix sans courir après les infos, on a diverses propositions et en un large panel de prix/prestation. Je le conseille sans hésiter !"
Pierre
"je devais changer d'assurance voiture, avec Choisir Malin j'ai fais une économie de 400 euros sur l'année je suis très satisfaite de ce site, je le recommande vraiment, on a une réponse immédiate et claire."
Anna