Souscrire plusieurs contrats d'assurance vie

Les points clé :
  • On peut souscrire autant de contrats d'assurance vie qu'on le souhaite
  • On peut souscrire ces contrats chez le même assureur ou chez différents assureurs
  • Il existe de nombreuses stratégies incitant à ouvrir plusieurs contrats d'assurance vie

Contrairement aux autres produits d’épargne, il est possible d’avoir autant d’assurances vie que l’on souhaite. Il n’y a pas non plus de limite de plafond pour les capitaux versés sur une assurance vie. Découvrez 5 bonnes raisons de souscrire plusieurs contrats d’assurance vie.

Diversifier les fonds placés dans plusieurs assurances vie

Il existe de multiples types d’assurances vie : fonds en euro, fonds en euro dynamique, eurocroissance, multisupport, unité de compte. Avoir des assurances vie aux fonds différents permet de placer son argent sur des supports variés et bénéficier du meilleur de chaque support en termes de rendement.

Vous pouvez aussi opter pour une gestion différente selon le contrat : gestion pilotée, libre ou guidée.

Jouer la carte de la sécurité en ayant plusieurs assurances vie

Placer son patrimoine sur une assurance vie comporte des risques : moins-value sur les UC, faillite d’un assureur… Souscrire plusieurs contrats d’assurance vie différents permet de limiter la perte financière en cas de problème :

  • Si vous perdez les fonds investis dans les UC d’une assurance vie, les UC d’un autre contrat continuent de produire des gains.
  • Chaque assurance vie est garantie à hauteur de 70 000 € par le FGAP (Fonds de Garantie des Assurances de Personnes). En cas de faillite de l’assureur, le FGAP vous verse donc jusqu’à 70 000 € en échange du capital perdu. Ainsi, si vous avec investi 100 000 € chez un assureur qui vient de faire faillite, vous récupérez seulement 70 000 €. Souscrire plusieurs contrats de moins de 70 000 € vous permettra de garantir la totalité du capital versé sur chaque assurance vie. Si l’un des organismes fait faillite, vous récupérez tout votre argent et les sommes épargnées chez d’autres assureurs restent intactes.

Si vous souhaitez obtenir un prêt, vous pouvez placer une assurance vie en garantie. Cela vous évite de placer un bien en hypothèque, mais vous ne pourrez pas toucher à votre assurance vie pendant toute la durée du prêt, et le capital de l’assurance vie est saisi en cas de problème de remboursement du prêt. Avoir plusieurs contrats d’assurance vie vous permettra d’utiliser le nantissement d’un prêt immobilier tout en gardant l’accès à vos autres contrats. Et si vous ne pouviez plus payer, seul l’assurance vie nantie serait perdue.

Simplifier la gestion des bénéficiaires des assurances vie

Il est tout à fait possible de désigner plusieurs bénéficiaires d’un même contrat d’assurance vie. Mais il est plus simple d’ouvrir un contrat d’assurance vie par bénéficiaire :

  • En cas de rachat sur une assurance vie, vous ne devez recueillir la signature que d’un seul bénéficiaire.
  • En cas de décès, chaque bénéficiaire peut récupérer le capital transmis plus rapidement, sans attendre qu’un autre bénéficiaire rassemble tous les documents nécessaires.
  • La somme versée à chaque bénéficiaire reste confidentielle, ce qui peut éviter d’éventuels conflits familiaux.

Séparer les contrats d’assurance vie aux fiscalités différentes

La fiscalité en cas de décès n’est pas la même pour les primes versées avant et après 70 ans :

  • Avant 70 ans : abattement de 152 500 € puis le capital restant est taxé à hauteur de 20 %
  • Après 70 ans : abattement de 30 500 €, au-delà le capital est soumis aux droits de succession.

Il est donc plus simple d’ouvrir une nouvelle assurance vie après ses 70 ans pour bien différencier les deux types de fiscalité en cas de décès.

Les abattements concernent tous les contrats d’assurance vie d’un assuré. Certaines personnes souscrivent plusieurs petits contrats d’assurance vie en espérant bénéficier de l’abattement pour chaque contrat, mais ce n’est pas le cas.

La fiscalité en cas de rachat a également évolué dans le temps : les bénéfices perçus avant le 27 septembre 2017 sont taxés à hauteur de 30 % (0 à 4 ans), 15 % (4 à 8 ans) ou 7,5 % au-delà, tandis que les contrats ouverts après cette date sont concernés par un impôt sur la fortune de 12,8 % ou 7,5 % selon leur âge. Il peut être judicieux d’avoir un contrat par système fiscal, et d’effectuer les rachats en priorité dans le contrat le plus avantageux.

Souscrire un contrat par projet

Transmettre son patrimoine en cas de décès, préparer sa retraite, financer les études de ses enfants, investir dans l’immobilier… Autant de raisons d’ouvrir une assurance vie. Si vous avez plusieurs projets à financer, souscrire plusieurs contrats d’assurance vie permet de bien séparer les fonds dédiés à chacun de ces objectifs. Cela vous permettra de mieux vous repérer. Vous pourrez alors choisir une gestion sécuritaire ou offensive selon le projet, son échéance de réalisation, etc.

Gagner du temps et de l’argent sur votre assurance vie
Comparer
Statistiques du dossier

Publié le 27/11/2020

Vérifié le 05/2021

Dossier noté : 5 / 5

Plus de 100 assurances et banques comparées

Partenaire 1
Partenaire 2
Partenaire 3
Partenaire 4
Partenaire 5
Partenaire 6
Partenaire 7
Partenaire 8

Témoignages

"Choisir Malin a fait preuve de réactivité pendant toute la phase de création et de suivi de mon dossier de prêt Immobilier. Ils m'ont proposé plusieurs offres, pour me permettre de faire mon choix."
Paul
"Service de comparaison rapide et efficace, j’ai pu trouver les réponses à mes questions ainsi que le meilleur dispositif de défiscalisation."
Marie