Prêt action logement : Demande et fonctionnement

Les points clés :
  • Le prêt action logement est réservé aux salariés des entreprises privées
  • Il permet de financer jusqu'à 30% du bien immobilier
  • Il est proposé par l'entreprise du salarié
  • Il est soumis à des conditions de ressources

Le prêt action logement a remplacé le prêt 1% logement en 2010. Il s’agit d’une aide au crédit immobilier qui permet de financer une partie de l’achat d’une résidence principale. Il faut être salarié et répondre à certaines exigences.

Afin de demander ce prêt, le statut de salarié est impératif, dans une entreprise privée (hors agricole) composée d’au moins 10 salariés.

Le salarié qui veut emprunter doit déposer sa demande auprès de son employeur. Ce dernier lui indiquera l’organisme collecteur auquel l’entreprise verse une participation à l’effort de construction. Ensuite, le salarié qui emprunte doit traiter directement avec cet organisme. Il est généralement possible de faire sa demande auprès de l’organisme collecteur le plus proche : Comités Interprofessionnels du Logement (CIL), Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI).

Les spécificités du prêt action logement :

  • Proposé par l’entreprise
  • Cumulable avec un autre prêt
  • Taux d’intérêt de 1,75% (hors assurance et frais de dossier)
  • Durée de remboursement de 20 ans maximum
  • Financement de 30% du bien immobilier maximum

Il concerne tous types de logements (neufs, anciens sans travaux) et également des terrains pour une construction. Le logement doit se conformer à des critères de performances énergétiques définies dans la RT 2005 (réglementation technique). Pour l’ancien, le logement doit au moins être classé D sur l’étiquette du DPE (diagnostic performance énergétique).

Les conditions

  • Être salarié d’une entreprise qui a plus de 10 salariés et qui propose des prêts
  • Avoir des revenus inférieurs aux plafonds de ressources définis
  • Être primo-accédant
  • Acheter un logement qui sera votre résidence principale

Les plafonds de ressources

Le revenu fiscal de référence de l’emprunteur et des personnes occupant le logement ne doit pas dépasser les plafonds de ressources fixés en fonction de la taille du ménage et de la situation du logement. L’emprunteur doit fournir son revenu fiscal de référence à N-2.

TAILLE DU MÉNAGE ZONE A ZONE B1 ZONE B2 ZONE C
1 PERSONNE 25 500 € 21 500 € 20 000 € 18 500 €
2 PERSONNES 35 700 € 30 100 € 28 000 € 25 900 €
3 PERSONNES 43 350 € 36 550 € 34 000 € 31 450 €
4 PERSONNES 51 000 € 43 000 € 40 000 € 37 000 €
5 PERSONNES 58 650 € 49 450 € 46 000 € 42 550 €
6 PERSONNES 66 300 € 55 900 € 52 000 € 48 100 €
7 PERSONNES 73 950 € 62 350 € 58 000 € 53 650 €
8 ET PLUS 81 600 € 68 800 € 64 000 € 59 200 €

Les montants minimum et maximum accordés pour un prêt d’action logement dépendent également de la zone dans laquelle se trouve la commune.

Ce montant peut être majoré de 5 000€ pour des salariés en mobilité professionnelle, des locataires qui quittent un HLM ou des acquéreurs d’un logement dans un cadre social. 

Gagner du temps et de l’argent sur votre prêt immobilier
Comparer
Actualités Prêt immobilier
Quelle part mensuelle pour bien investir ? publié le 9/06/2020 à 00:59

Quelle part mensuelle pour bien investir ?

La conjoncture actuelle est favorable à (...)

Les catastrophes naturelles ont coûté 306 milliards de dollars ! publié le 8/01/2018 à 10:39

Les catastrophes naturelles ont coûté 306 milliards de dollars !

Les catastrophes naturelles portent bien leur (...)

Statistiques du dossier

Publié le 8/06/2020

Vérifié le 06/2020

Dossier noté : 5 / 5

Plus de 100 assurances et banques comparées

Partenaire 1
Partenaire 2
Partenaire 3
Partenaire 4
Partenaire 5
Partenaire 6
Partenaire 7
Partenaire 8

Témoignages

"Service de comparaison rapide et efficace, j’ai pu trouver les réponses à mes questions ainsi que le meilleur dispositif de défiscalisation."
Marie
"Bonne expérience, Choisir Malin m’a permis de trouver une mutuelle étudiante efficace et peu chère."
Xavier