Comment souscrire un crédit immobilier sans apport ?

Qu’est-ce qu’un crédit immobilier sans apport ?

Souvent, les banques exigent un apport personnel pour accorder un crédit immobilier. Cet apport correspond à une somme mise de côté par l’acheteur (épargne, héritage…) pour financer une partie du bien immobilier ou les frais annexes (notaire, frais de banque, etc.). Un apport autour de 10 % de la valeur du bien immobilier est souvent demandé.

L’apport personnel est apprécié des banquiers car il montre votre capacité à épargner et votre implication dans l’achat immobilier. Ceci dit, il est possible d’acheter sans apport personnel.

Parfois, vous pouvez disposer d’un apport personnel qui ne sera finalement pas mobilisé par la banque. Cela peut être le cas si votre banquier préfère financer la totalité de l’achat immobilier, mais que vous gardiez une épargne en cas de difficultés financières (voiture à changer, formation à financer…). Ainsi, vous éviterez de prendre un crédit à la consommation au risque de vous endetter.

Comment acheter sans apport ?

Crédit immobilier sans apport : pour qui ?

Obtenir un crédit immobilier sans apport personnel n’est pas toujours facile. Certaines personnes obtiendront plus facilement un prêt sans apport que d’autres :

  • Jeunes actifs : il est plus facile de justifier une absence d’épargne quand on a moins de 30 ans que quand on est plus âgé. Par contre, il faut prouver sa stabilité financière et sa solvabilité (capacité à rembourser).
  • Investisseurs locatifs : les prêts sans apport sont plus volontiers accordés lors d’un investissement locatif que pour l’achat d’une résidence principale. En effet, les revenus locatifs sont pris en compte dans la capacité de remboursement.

Si vous ne faites pas partie de ces deux catégories, il est quand même possible d’obtenir un crédit immobilier sans apports. Il est alors conseillé de présenter aux établissements prêteurs un dossier extrêmement bien ficelé :

  • situation professionnelle stable (CDI ou fonction publique si possible, profession libérale si vous êtes installés depuis longtemps et avez des revenus réguliers et élevés...)
  • ne pas avoir de dettes ou d’emprunts en cours
  • payer un loyer mensuel qui corresponde à peu près aux mensualités envisagées
  • avoir un salaire confortable
  • tenir rigoureusement ses comptes bancaires (pas de retards de paiement, compte bancaire qui ne soit pas vide à la fin du mois, justifier les dépenses importantes...)

Dans tous les cas, les banques ne prêtent que si votre taux d’emprunt ne dépasse pas les 33 % et qu’il vous reste suffisamment d’argent pour vivre après le paiement des mensualités. Sans apport, vous devrez donc emprunter plus et vous endetter plus. Hors, vous pourrez probablement moins bien négocier les conditions de votre prêt immobilier.

Dans certaines régions, acheter un bien immobilier sans apport personnel est plus simple. Cela dépend des tensions immobilières, du prix moyen d’achat…

Acheter sans apport : les solutions

  • Faire appel à un courtier : toutes les banques n’acceptent pas de financer un crédit immobilier sans apport. Un courtier sélectionne pour vous les banques susceptibles de vous prêter et vous aide à monter un dossier solide.
  • Emprunter à 110 % : certaines banques proposent d’emprunter plus que la valeur du bien immobilier : elles vous aident ainsi à financer les frais de notaire, qui sont élevés, et d’autres frais annexes. Cette solution est souvent utilisée par les primo-accédants.
  • Obtenir un prêt aidé : l’état propose des prêts pour aider les ménages modestes ou sans apport financier à devenir propriétaires à des conditions plus avantageuses (PTZ, PAS, prêt conventionné...)
  • Choisir une garantie élevée : caution ou hypothèque sont indispensables pour emprunter sans crédit

Crédit immobilier sans apport : pas toujours accordé

Attention, à cause de la crise sanitaire et économique due à la Covid-19, les conditions pour obtenir un crédit immobilier se durcissent et certaines demandes de crédit immobilier sans apport, qui auraient été acceptées auparavant, ne le sont plus. Les prêts les plus modestes (moins de 150 000 €) ont plus de chance d’être financés que les prêts d’un montant supérieur. Mais rassurez-vous, avec un dossier solide et l’aide d’un courtier, votre prêt immobilier a de grandes chances d’être accordé !

Si vraiment votre demande de crédit immobilier sans apport est refusée par tous les établissements de crédits, vous devrez remettre votre projet d’achat immobilier à plus tard, le temps de constituer un apport financier. Pour cela, vous pourrez mettre un peu d’argent de côté chaque mois et pourquoi pas ouvrir un Plan épargne logement. Si la déception de ne pas devenir propriétaire tout de suite est compréhensible, la constitution d’un apport personnel vous permettra de revoir à la hausse les critères de choix de votre futur logement !

Pour savoir si vous êtes susceptible d’obtenir un crédit immobilier sans apport personnel, rendez-vous sur le comparateur de prêts immobiliers en ligne de Choisir-Malin.fr. Vous devez renseigner vos besoins et, lors de la 7e étape, indiquer votre absence d’apport personnel. Sous 48 heures maximum, nos courtiers vous proposerons des solutions de financement adaptées à votre situation.

Gagner du temps et de l’argent sur votre prêt immobilier
Comparer
Statistiques du dossier

Publié le 19/11/2020

Vérifié le 10/2020

Dossier noté : NAN / 5

Plus de 100 assurances et banques comparées

Partenaire 1
Partenaire 2
Partenaire 3
Partenaire 4
Partenaire 5
Partenaire 6
Partenaire 7
Partenaire 8

Témoignages

"Choisir Malin a fait preuve de réactivité pendant toute la phase de création et de suivi de mon dossier de prêt Immobilier. Ils m'ont proposé plusieurs offres, pour me permettre de faire mon choix."
Paul
"J’ai effectué une comparaison d’assurance vie grâce à Choisir Malin. Rapide et simple d’utilisation je n’ai rien à redire."
Bernard