Les automobilistes multiplient les fraudes à l’assurance

Actualité du 17 octobre 2016, dans Assurance auto

Les automobilistes multiplient les fraudes à l’assurance

D’après l’Agence pour la lutte contre la fraude à l’assurance (Alfa), 2,5 millions d’euros sont perdus chaque année à cause de fraudes à l’assurance. En réaction, les assureurs se sont associés avec des enquêteurs agréés par l’Alfa. Pour rappel, la fraude à l’assurance automobile peut amener un conducteur à être condamné d’une peine de 5 ans de prison et de 375 000 euros d’amende au maximum.

Pourtant, les automobilistes continuent de pratiquer des combines diverses et variées pour économiser quelques euros sur leur assurance ou bénéficier d’un remboursement anticipé. L’Observatoire national de la délinquance a ainsi rapporté que plus de 40 000 voitures par an sont volontairement brûlées en France dans cet objectif. Quelles sont les autres tactiques en vogue ? Minute-Auto.fr a interrogé 3490 automobilistes pour le savoir.

Plus le mensonge est gros, mieux il passe ?

Il existe plusieurs types de fraudes. D’un côté, certains mentent sur les circonstances exactes de leur sinistre ou se dédouanent de toute responsabilité, quand ils ne font tout simplement pas porter le chapeau à un autre automobiliste. A l’inverse, une autre partie grossit les faits réels afin d’être mieux remboursés par la suite.

Dans le premier cas de figure, la fraude la plus commune concerne les dégâts légers : 55% des personnes interrogées ne parlent pas des petits dommages car ils ne veulent pas être soumis au malus pour peu de choses. Les autres combines sont minoritaires dans leur ensemble mais on compte quand même 42% de gens qui ne laissent pas de coordonnées après un impact. Aussi, 39% des automobilistes considérés comme « jeunes conducteurs » dans le panel préfèrent déclarer leur parent comme conducteur principal. En effet les jeunes conducteurs sont un profil à risque et payent donc plus cher leur cotisation ou la franchise...

Dans le camp des automobilistes qui mentent pour obtenir plus, ils sont près de 40% à déclarer des sinistres plus importants lorsqu’ils subissent un petit accroc et plus de 30% à déclarer d’autres objets volets quand le véhicule a été dérobé.

Des combines occasionnelles mais dangereuses

D’autres fraudes sont plus rares mais malgré tout non négligeables. Certains ont été impliqués dans un accident isolé (donc sans tiers) mais 8% en sont venus à déclarer un autre conducteur comme responsable malgré tout ! Aussi, 11% ne communiquent pas leur vrai stationnement, lequel peut être plus ou moins pénalisé selon les organismes. Enfin, en parlant de stationnement, ils sont plus ou moins le même nombre à carrément simuler un accident sur un parking pour rembourser des dommages passés !

Et pourtant, ils sont 87% à redouter le verdict d’un expert...

Actualités Assurance auto
Assurance auto : Comment se déroule l'expertise du véhicule ? publié le 18/05/2020 à 08:19

Assurance auto : Comment se déroule l’expertise du véhicule ?

Si vous déclarez un sinistre avec votre (...)

Assurance auto : que faire en cas de retrait du permis ? publié le 8/05/2020 à 09:26

Assurance auto : que faire en cas de retrait du permis ?

Nul automobiliste n’est censé l’ignorer : (...)

Plus de 100 assurances et banques comparées

Partenaire 1
Partenaire 2
Partenaire 3
Partenaire 4
Partenaire 5
Partenaire 6
Partenaire 7
Partenaire 8

Témoignages

"je devais changer d'assurance voiture, avec Choisir Malin j'ai fais une économie de 400 euros sur l'année je suis très satisfaite de ce site, je le recommande vraiment, on a une réponse immédiate et claire."
Anna
"Choisir Malin a fait preuve de réactivité pendant toute la phase de création et de suivi de mon dossier de prêt Immobilier. Ils m'ont proposé plusieurs offres, pour me permettre de faire mon choix."
Paul