Comparateur Assurance tous risques

Pourquoi choisir une assurance auto tous risques ?

Les points clés :
  • Une assurance très couvrante pour les voitures de moins de 5 ans.
  • Des options pour renforcer votre couverture.
  • Une assurance limitée par les plafonds et franchises.
  • Six moyens d’économiser sur votre assurance tous risques.

Qu’est-ce qu’une assurance auto tous risques ?

L’assurance tous risques est la plus couvrante des assurances auto. Elle s’adresse aux propriétaires d’un véhicule neuf ou récent, généralement moins de trois à cinq ans. Cette formule inclus les garanties suivantes :

  • La responsabilité civile qui indemnise le ou les conducteurs impliqués dans un accident ou un sinistre dont vous êtes responsable.
  • La garantie défense recours qui est une assistance juridique en cas de litige lié à un accident de la route. Il ne s’agit pas d’une protection juridique puisqu’elle n’intervient pas dans l’ensemble des litiges liés à votre voiture, comme, par exemple, un vice caché à l’achat d’un véhicule d’occasion.
  • La garantie corporelle du conducteur. Elle peut être plafonnée à 400 000, 500 000 ou 1 million d’euros. Elle vous indemnise si votre taux d’atteinte à l’intégrité physique et psychique (AIPP) est supérieur à 10% ou 15%. Certaines formules, très couvrantes, proposent un taux inférieur : souvent de l’ordre de 5%.
  • Le bris de glace qui couvre généralement le pare-brise avant et la vitre arrière. Ainsi que les vitres latérales et le toit ouvrant. Et plus rarement les blocs optiques des phares et des rétroviseurs.
  • Le vol et le vandalisme.
  • L’incendie ou la tentative d’incendie.
  • Les catastrophes naturelles et les tempêtes. Cette dernière garantie se substituant à la première en l’absence de promulgation d’un arrêté gouvernemental instaurant l’état de catastrophe naturelle. Elle couvre généralement les dégâts liés à la grêle, aux vents violents (vitesse supérieure à 100 km/heure), à la neige, au gel et aux inondations.
  • La garantie attentats et actes de terrorisme. Elle indemnise les dommages consécutifs à une manifestation (mouvement populaire), une émeute, un attentat, un sabotage ou un acte terroriste.
  • La garantie dommages tous accidents qui vous couvre même si vous entrez en collision avec un animal sauvage ou que vous avez un accident seul.
  • La garantie assistance et dépannage en cas de panne ou d’accident.

Les options de l’assurance tous risques

Il existe aussi des options complémentaires que vous pouvez souscrire en plus de l’assurance tous risques de base :

  • La garantie véhicule de remplacement. Si vous devez faire réparer votre véhicule suite à un sinistre couvert au contrat, on vous prête une voiture. Et ce pour une durée variable qui est souvent de 7 jours pour une panne, 15 jours pour un accident et 30 pour un vol.
  • La garantie valeur à neuf qui vous rembourse l’équivalent du prix d’achat du véhicule s’il est déclaré économiquement irréparable (VEI). Elle est accessible aux voitures ayant moins de 12 ou 24 mois selon les assureurs. Si votre voiture est plus ancienne, on peut vous proposer la valeur à dires d’expert (VRADE) majorée. Vous percevez alors le montant décidé par l’expert auquel s’ajoute une somme en euros ou un pourcentage de la VRADE.
  • La garantie contre le vol du contenu du véhicule qui couvre les objets que vous transportez. Elle exclut souvent les objets de valeur. Elle est aussi plafonnée, le plus souvent entre 1 000 et 2 000 euros.
  • Une protection juridique qui vous couvre à l’occasion des litiges liés à votre voiture : mauvaises réparations chez votre garagiste, malfaçon constatée à la suite de l’achat d’un véhicule d’occasion...
  • Certaines formules tous risques, très couvrantes, remboursent la panne mécanique. Un choix judicieux si vous avez un véhicule onéreux ou que vous possédez un 4X4.

Pourquoi choisir une assurance tous risques ?

L’assurance tous risques s’impose si vous avez un véhicule neuf ou récent entre 3 et 5 ans. Hors de cette règle générale, le choix de cette formule est judicieuse dans de nombreux cas :

  • Vous avez acheté votre voiture à crédit et vous n’avez pas terminé de rembourser. Dans ce cas souscrivez une garantie valeur à neuf pour être intégralement indemnisé ou une VRADE majorée.
  • Votre voiture a plus de cinq ans mais peu de kilomètres au compteur. Ou elle a coûté cher à l’achat et affiche encore une belle valeur à l’argus.
  • Vous n’avez pas les moyens d’acheter un nouveau véhicule et souhaitez une bonne indemnisation. D’autant plus s’il s’agit de votre seul moyen de locomotion pour aller travailler.
  • Vous roulez beaucoup ce qui augmente les risques d’accident. Notamment si vous conduisez souvent de nuit sur des routes de campagne, sujettes au verglas et à la traversée d’animaux sauvages.

Une assurance tous risques qui ne couvre pas tous les sinistres

Même si elle est dite tous risques, cette formule ne couvre pas tous les accidents. Et notamment si vous avez commis une infraction ou un délit au moment du sinistre. Ou que ce dernier est volontaire : c’est ce que l’on appelle la faute intentionnelle. Les assureurs ne prennent jamais en charge les sinistres survenus dans les circonstances suivantes :

  • Accident suivi d’un délit de fuite, causé par un excès de vitesse, le non port de la ceinture de sécurité ou sous l’emprise de l’alcool ou de stupéfiants.
  • Les vols qui sont commis par les membres de votre famille ou une personne que vous hébergez.
  • Les dommages dûs à un défaut de fabrication ou d’entretien de votre voiture. Ou causés par l’usure.
  • Un accident causé par un proche que vous avez autorisé à emprunter votre véhicule alors que votre assurance n’autorise par le prêt de volant.
  • Un sinistre survenu à l’étranger si ce pays est barré sur votre carte verte. Sachant que les garanties catastrophes naturelles et attentats ne sont souvent valables qu’en France métropolitaine.

Les franchises et plafonds de l’assurance tous risques

La franchise est la somme qui reste à votre charge après un sinistre. A part si vous avez décidé de les supprimer, les franchises s’appliquent aussi aux assurances tous risques. Leur montant varie selon les assureurs. Seule la garantie catastrophes naturelles affiche une franchise légale de 380 euros. Il y a aussi des franchises kilométriques pour la garantie dépannage (25 ou 50 km en cas de panne).

Le plafond est le montant maximal que vous pouvez percevoir. Le plafond de la plupart des garanties correspond à la VRADE ou à la valeur à neuf si vous avez souscrit cette option. Le plafond de la protection corporelle du conducteur est une somme en euros précisée au contrat. Tout comme celle du dépannage qui est habituellement pris en charge à hauteur de 100 à 250 euros selon les contrats. Enfin, la responsabilité civile n’est pas plafonnée pour les dommages corporels et peut s’élever jusqu’à 1 220 000 euros pour les dégâts matériels.

Combien coûte une assurance auto tous risques ?

Pour un bon conducteur (bonus 0,50) une assurance tous risques est accessible dès 20 - 25 euros par mois. Ce tarif peut rapidement grimper si vous prenez des options, que vous êtes malussé ou jeune conducteur.

Comment réduire le coût de son assurance tous risques ?

Il existe plusieurs moyens de réduire le coût de votre assurance auto tous risques :

  • Choisir une assurance petit rouleur si vous parcourez moins de 10 000 kilomètres par an. Ou une assurance pay how you drive avec boîtier dont le tarif baisse si vous faites preuve de bonne conduite.
  • Augmenter le montant de certaines franchises, notamment sur le bris de glace. A éviter sur les garanties fortes comme l’incendie ou le vol.
  • Louer un garage fermé.
  • Investir dans des équipements de sécurité : antivol ou caméra embarquée.
  • Souscrire tous vos contrats d’assurance auprès du même assureur pour profiter de réductions.
  • Comparer les formules d’assurance tous risques avec notre comparateur.
Gagner du temps et de l’argent sur votre assurance auto
Comparer
Actualités Assurance auto
Assurance auto : Comment se déroule l'expertise du véhicule ? publié le 18/05/2020 à 08:19

Assurance auto : Comment se déroule l’expertise du véhicule ?

Si vous déclarez un sinistre avec votre (...)

Assurance auto : que faire en cas de retrait du permis ? publié le 8/05/2020 à 09:26

Assurance auto : que faire en cas de retrait du permis ?

Nul automobiliste n’est censé l’ignorer : (...)

Statistiques du dossier

Publié le 28/05/2020

Vérifié le 08/2020

Dossier noté : 5 / 5

Plus de 100 assurances et banques comparées

Partenaire 1
Partenaire 2
Partenaire 3
Partenaire 4
Partenaire 5
Partenaire 6
Partenaire 7
Partenaire 8

Témoignages

"Choisir Malin a fait preuve de réactivité pendant toute la phase de création et de suivi de mon dossier de prêt Immobilier. Ils m'ont proposé plusieurs offres, pour me permettre de faire mon choix."
Paul
"Service satisfaisant, Choisir Malin est très facile à utiliser et offre des informations concises et précises sur tous les sujets."
Yves