Comparateur Assurance auto professionnelle

Assurance auto pour un professionnelle

Les points clés :
  • Une assurance qui s’adapte à l’utilisation du véhicule professionnel.
  • Des garanties indispensables comme le dépannage sans franchise ou la protection du matériel transporté.
  • 6 moyens de payer moins cher votre assurance professionnelle.

Quelles garanties pour une assurance auto professionnelle ?

Une assurance auto professionnelle affiche les mêmes garanties qu’une assurance auto pour véhicule individuel : responsabilité civile, vol, vandalisme, incendie, catastrophes naturelles, collision, garantie corporelle du conducteur, assistance... Mais certaines doivent être ajustées au métier exercé par les utilisateurs du véhicule. Et des garanties complémentaires peuvent être utiles.

Fonctions commerciales et représentants

Si le véhicule est conduit par un commercial qui parcourt de nombreux kilomètres une garantie dommages tous accidents est importante. Elle vous couvre dans de nombreux cas d’accidents, même si vous percutez un animal sauvage ou êtes victime d’une sortie de route sans tiers impliqué.

Plus on roule plus on a de probabilités d’avoir un accident corporel. D’où l’utilité de souscrire une garantie du conducteur renforcée qui va vous indemniser jusqu’à un million d’euros, voire au-delà. Pour être mieux indemnisé vous pouvez choisir une couverture qui intervient à partir d’un taux d’atteinte à l’intégrité physique et psychique (AIPP) inférieur à 10%.

Enfin, une assistance dépannage et remorquages sans franchise kilométrique est importante. Comme le prêt de véhicule de remplacement lors des réparations. Vous ne subissez ainsi pas de perte d’argent en vous retrouvant sans moyen de locomotion pour démarcher vos clients.

Les artisans et les transporteurs

Outre une garantie prêt de véhicule, un artisan ou un transporteur va avoir besoin d’assurer aussi les outils et la marchandise transportés. En cas de sinistre couvert au contrat, l’assurance vous rembourse les équipements endommagés. Soyez attentif au plafond proposé et au taux de vétusté qui peut être appliqué. Par exemple, si votre matériel a plus d’un an l’assureur minore son indemnisation en appliquant une pourcentage au prix du neuf.

Votre véhicule étant votre principal instrument de travail, il peut être intéressant de souscrire une garantie à la valeur à neuf. Si votre utilitaire a moins de 12 ou 24 mois vous percevrez l’équivalent de son prix d’achat. A condition qu’il ait été déclaré véhicule économiquement irréparable (VEI). Pour les engins moins récents, les assureurs proposent la valeur à dires d’expert (VRADE) renforcée. Vous recevrez le montant de la VRADE décidé par l’expert de votre assurance majoré d’un pourcentage ou d’une somme en euros.

Pour une assurance auto professionnelle, le choix d’un contrat qui propose un réseau de garages agréés est un vrai plus. En cas de sinistre, vous n’aurez pas à avancer les frais. Seule la somme correspondant à la franchise sera à votre charge.

Assurance auto professionnelle : contrat mono véhicule ou de flotte ?

Pour assurer vos véhicules professionnels vous avez plusieurs solutions.

Une assurance professionnelle individuelle

Si vous avez moins de trois véhicules, choisissez une assurance auto professionnelle mono véhicule. Vous avez tout intérêt à souscrire les trois contrats auprès du même assureur. Vous bénéficierez ainsi de réductions et aurez la possibilité de choisir des garanties distinctes pour chaque voiture ou utilitaire.

Une assurance de flotte

Destinée aux parcs de véhicules supérieurs à trois ou à cinq voitures ou utilitaires, l’assurance de flotte est avantageuse. Vous disposez d’un seul contrat pour tous les véhicules et vous n’avez qu’un seul interlocuteur. On distingue deux types de formules de flotte :

  1. L’assurance de flotte fermée dans laquelle l’assureur a connaissance de tous les véhicules assurés. A chaque fois que vous assurez une nouvelle voiture la prime augmente. Elle est plutôt destinée aux petits parcs automobiles.
  2. L’assurance de flotte ouverte. Dans ce cas votre assureur ne connaît pas les caractéristiques des véhicules. Vous devez juste déclarer le nombre de véhicules à assurer en début et en fin d’année. La prime est calculée en fonction de cette déclaration.

Utiliser son véhicule personnel pour un usage professionnel : quelle assurance ?

En souscrivant une assurance auto privée vous pouvez assurer vos trajets personnels et professionnels. Ces derniers obéissent à une définition assez stricte puisqu’il s’agit des trajets domicile-travail. Si vous utilisez votre véhicule pour vendre des denrées sur les marchés ou devenir chauffeur VTC votre activité ne sera pas couverte. En cas de sinistre vous ne serez pas indemnisé et votre assureur peut déclarer la nullité de votre contrat.

La solution ? Demander une extension de garantie pour couvrir votre véhicule privé pour un usage professionnel. Moyennant une prime un peu plus élevée. Si le déplacement a lieu dans le cadre de votre travail, et qu’il est inhabituel et ponctuel, votre employeur peut souscrire un contrat d’assurance mission. Vous êtes ainsi couvert par l’assurance de l’entreprise pendant ces trajets. Au minimum en responsabilité civile mais cela peut être plus large : garantie bris de glace, dommages tous accidents, dépannage ou encore vol ou catastrophes naturelles.

Voiture de fonction et bonus-malus

Si vous avez un accident responsable au volant de votre voiture de fonction votre malus personnel n’est pas impacté. En effet c’est votre employeur qui possède le véhicule et qui est donc titulaire de la carte grise. En revanche, depuis 2017, l’employeur a désormais l’obligation de dénoncer ses salariés qui auraient commis une infraction au volant : excès de vitesse, délit de fuite, conduite sous l’emprise de l’alcool… C’est donc vous qui devrez payer l’amende et les points sont retirés sur votre permis.

En revanche si vous êtes travailleur indépendant ou artisan et que vous avez un véhicule professionnel, le malus s’appliquera.

Comment payer moins cher son assurance auto professionnelle ?

Il existe plusieurs moyens d’économiser sur votre assurance auto professionnelle :

  • Choisir l’assurance de flotte ou, à défaut, souscrire tous vos contrats auprès d’un même assureur pour profiter de réductions.
  • Ajuster vos garanties à vos besoins réelles. Si vous n’effectuez que des petits trajets et que le véhicule est ancien, vous n’avez pas forcément besoin d’une assurance tous risques avec dommages tous accidents.
  • Choisissez une formule pay how you drive qui récompense les bons conducteurs.
  • Payez annuellement votre prime, son fractionnement en mensualités entraînant des frais supplémentaires.
  • Augmentez le niveau de franchises sur des garanties plus secondaires comme le bris de glace.
  • Comparez les offres avec notre comparateur d’assurances auto.
Gagner du temps et de l’argent sur votre assurance auto
Comparer
Actualités Assurance auto
Assurance auto : Comment se déroule l'expertise du véhicule ? publié le 18/05/2020 à 08:19

Assurance auto : Comment se déroule l’expertise du véhicule ?

Si vous déclarez un sinistre avec votre (...)

Assurance auto : que faire en cas de retrait du permis ? publié le 8/05/2020 à 09:26

Assurance auto : que faire en cas de retrait du permis ?

Nul automobiliste n’est censé l’ignorer : (...)

Statistiques du dossier

Publié le 28/05/2020

Vérifié le 06/2020

Dossier noté : 5 / 5

Plus de 100 assurances et banques comparées

Partenaire 1
Partenaire 2
Partenaire 3
Partenaire 4
Partenaire 5
Partenaire 6
Partenaire 7
Partenaire 8

Témoignages

"Choisir Malin m’a permis de mieux comprendre le fonctionnement de mon assurance crédit et de comparer les différentes possibilités, j’en suis très satisfait."
Michel
"Bonne expérience, Choisir Malin m’a permis de trouver une mutuelle étudiante efficace et peu chère."
Xavier