Mesures anti-pollution : les deux roues ne font pas exception

Actualité du 28 juin 2016, dans Assurance moto

Mesures anti-pollution : les deux roues ne font pas exception

Il y a quelques jours, il a été annoncé le retour de vignettes anti-pollution. Les vignettes Crit’Air définiront le niveau de pollution de chaque véhicule et les diviseront en six classes selon l’âge et la motorisation de ces véhicules.

Grâce à cela, des zones à circulation restreinte dans les secteurs les plus touchés par la pollution seront définies.

Ainsi, les véhicules les plus polluants seront interdits dans ces zones, provisoirement ou définitivement, là où les voitures respectueuses de l’environnement profiteront d’avantages tels que des places de stationnement ou des voies de circulation réservées.

Or, les deux-roues sont également concernés. Pour marquer les deux roues, il faut régler une facture de 4,50 euros après s’être rendu sur le site Certificat-air.gouv avec le numéro d’immatriculation.

Le certificat de qualité de l’air sera ensuite envoyé par courrier à l’adresse indiquée sur la carte grise du véhicule. Il faudra coller la vignette à l’avant du deux-roues.

Un non-respect des restrictions vous coûtera jusqu’à 180 euros.

Actualités Assurance moto
Faire l'estimation de la valeur d'une moto publié le 2/06/2020 à 23:33

Faire l’estimation de la valeur d’une moto

Assurer sa moto n’est pas forcément compliqué. (...)

Un casque cycliste avec feu stops et clignotants ! publié le 3/09/2018 à 15:51

Un casque cycliste avec feu stops et clignotants !

La sécurité des utilisateurs de deux roues ne (...)

Plus de 100 assurances et banques comparées

Partenaire 1
Partenaire 2
Partenaire 3
Partenaire 4
Partenaire 5
Partenaire 6
Partenaire 7
Partenaire 8

Témoignages

"J’ai effectué une comparaison d’assurance vie grâce à Choisir Malin. Rapide et simple d’utilisation je n’ai rien à redire."
Bernard
"Très bon service. J’ai pu trouver un contrat de mutuelle moins cher et présentant de meilleures garanties que le contrat auquel je souscrivais jusqu’à présent."
Stéphane