Crédit revolving - Crédit Consommation - Choisir-Malin.fr
Quelle type crédit conso recherchez-vous ?

Crédit consommation : Crédit revolving

Crédit revolving
Les points clés :
  • Le crédit revolving est le crédit à la consommation le plus flexible
  • C’est aussi le crédit qui affiche les intérêts les plus élevés parmi les crédits à la consommation
  • Le prêteur doit s’assurer de la solvabilité de l’emprunteur
  • Il existe deux méthodes pour mettre en place un crédit revolving
  • La protection juridique s’applique comme pour tout crédit à la consommation

Le crédit revolving est l’un des trois types de crédits à la consommation. Egalement appelé crédit renouvelable, il s’agit d’un crédit non affecté à l’achat d’un bien précis. Il est destiné à financer vos dépenses courantes et vous n’avez aucun justificatif d’achat à fournir.

Proposé par des organismes de crédit, des banques ou des grands magasins, le crédit revolving comporte une réserve d’argent. En effet, vous n’êtes pas obligé d’utiliser la somme maximale.

Chaque mois, vous remboursez en fonction de ce que vous pouvez puisque les mensualités ne sont pas fixes, même si un minimum est généralement à respecter.

Ce type de crédit est valable entre 3 mois et un 1 an, puis renouvelable chaque année.

Lutte contre le surendettement

Dans le cadre d’un crédit revolving, la sécurité du consommateur est accrue. Avant la souscription, le prêteur est contraint par la loi de vérifier la solvabilité de l’emprunteur en remplissant avec lui une fiche d’informations et en vérifiant le FCIP (fichier des incidents de remboursements de crédit).

Si le crédit est supérieur à 3 000€, l’emprunteur sera tenu de fournir des documents justificatifs supplémentaires : justificatif de domicile, déclaration de revenus, par exemple.

Ces mesures ont été instaurées afin de protéger le consommateur et de lui éviter une situation de surendettement.

La loi Hamon du 17 mars 2014 renforce également la sécurité de l’emprunteur face au surendettement. Ainsi, tout crédit renouvelable est résilié de plein droit au bout de 2 ans d’inutilisation.

Comment mettre en place le crédit revolving ?

Il existe deux manières de mettre en place un crédit renouvelable : la ligne de crédit, qui équivaut à une autorisation de découvert et sur laquelle vous pouvez puiser par chèque ou virement ; ou la carte de crédit, fournie par l’organisme prêteur et avec laquelle vous pouvez payer vos achats.

Cependant, la réforme Lagarde du crédit à la consommation mise en place depuis le 1er mai 2011 prévoit une protection du consommateur face aux cartes de fidélité des grands magasins avec fonction crédit : ce type de carte doit impérativement fonctionner à crédit ou comptant, et non seulement à crédit. Surtout, le paiement comptant doit être activé par défaut, empêchant ainsi le consommateur d’entamer son crédit renouvelable sans s’en rendre compte.

Les avantages

La flexibilité du crédit renouvelable est son principal point fort. Vous n’utilisez que ce dont vous avez besoin et les intérêts portent sur cette somme utilisée uniquement. Dès que vous remettez de l’argent sur votre compte, cela constitue un remboursement, et vous ne payez plus d’intérêts sur la somme remboursée.

Vous pouvez utiliser ce crédit sans justification d’achat et il est plus facilement négociable qu’un crédit affecté

Les inconvénients

Le crédit renouvelable est le plus cher des crédits à la consommation, avec un TEG moyen situé entre 14 et 22%.

La protection juridique

Conformément aux règles qui régissent le crédit à la consommation, le crédit affecté doit répondre aux critères de celui-ci afin de bénéficier de la protection juridique de la loi Srivener. Le crédit affecté doit donc être inférieur à 75 000€ pour une durée supérieure à 3 mois afin d’être reconnu comme un crédit à la consommation.

Si le crédit affecté est supérieur à 75 000€, la protection juridique n’est plus automatique. Mais le crédit peut rester intéressant en fonction des clauses stipulées dans le contrat. Dans ce cas de figure, à vous de vérifier consciencieusement le TEG ainsi que les clauses de rétractation et de remboursement anticipé.

Gagner du temps et de l’argent sur votre crédit conso
Comparer

Actualités Crédit consommation
La police des assurances victime d'usurpation d'identité publié le 30/11/2016 à 11:30

La police des assurances victime d’usurpation d’identité

Il n’est pas rare de recevoir certains mails (...)

Des crédits 0% pour les logements étudiants publié le 24/09/2015 à 16:54

Des crédits 0% pour les logements étudiants

La Macif propose désormais des crédits dédiés (...)

Crédit conso : Le moral des Français à la hausse ! publié le 1er/05/2015 à 14:21

Crédit conso : Le moral des Français à la hausse !

C’est un paradoxe dont les Français cultivent (...)

Actualités les plus populaires
Noël 2016 : Ce que les français espèrent recevoir à Noël publié le 10/11/2016 à 11:11

Noël 2016 : Ce que les français espèrent recevoir à Noël

Les préparatifs des fêtes de fin d’année (...)

Prêt auto : Réduire la durée de rétractation publié le 17/02/2015 à 08:05

Prêt auto : Réduire la durée de rétractation

Lors de la souscription d’un crédit à la (...)

La cure de raisin automnale : pour détoxiquer l'organisme rapidement publié le 4/11/2016 à 12:53

La cure de raisin automnale : pour détoxiquer l’organisme rapidement

La cure de raisin, en route vers le mieux être (...)

Plus de 100 assurances et banques comparées

Partenaire 1
Partenaire 2
Partenaire 3
Partenaire 4
Partenaire 5
Partenaire 6
Partenaire 7
Partenaire 8

Témoignages

"Très bon comparatif, après l’achat récent de ma voiture j’ai pu obtenir rapidement un devis me présentant les offres d’assurance auto correspondant à mes attentes."
Abygaëlle
"Les réponses de l’expert sont claires et précises et j’ai pu améliorer facilement les garanties de ma mutuelle."
Martin