RSI : La colère monte toujours

RSI : La colère monte toujours

Ecrit par Damien Garnier

le 5 mai 2015 à 11h48min

dans Mutuelle Santé

En début de semaine dernière, les professions indépendantes ont de nouveau manifesté pour faire part de leur ras-le-bol et de leur mécontentement face au bourbier que représente pour eux le RSI.

Le Régime Social des Indépendants est actuellement le régime général obligatoire de tous les commerçants, artisans ou professions libérales, qui ne cessent de revendiquer l’accès à un système plus fiable et plus compétent.

Les dysfonctionnements du RSI sont nombreux et perturbent de manière unanime ces professions, qui arrivent à un point de non-retour. A tel point que le Premier Ministre Manuel Valls a récemment missionné un député PS, Fabrice Verdier, pour faire un point sur la situation.

Ce dernier a rendu ses conclusions et, s’il confirme que la situation catastrophique du système RSI est réelle et la colère des indépendants justifiée, il ne se dit pas favorable à sa disparition. Cela pourrait se faire par exemple via une fusion avec la MSA ou l’Assurance Maladie.

Actuellement, le RSI est un régime général qui fait appel à des organismes conventionnés pour traiter directement les dossiers des assurés. Ils sont au nombre d’une vingtaine et sont tous en réalité des mutuelles qui ont un contrat pour assurer la gestion des prestations de santé. Autant dire qu’une réforme importante du RSI, créé en 2006, aurait un impact relativement important sur le secteur de la complémentaire santé.

Un argument que Fabrice Verdier semble avoir pris en compte, puisque celui-ci suggère davantage à ce que soit revu le système sans supprimer le fait que les indépendants disposent d’un régime spécifique.

Suite à ces conclusions rendues, c’est le Premier Ministre qui devrait prendre la décision finale avant d’engager ou non une ou des réformes.

Partager cet article

Actualités Assurance Santé
Les Français consomment moins de tranquillisants et somnifères publié le 25/04/2017 à 11:46

Les Français consomment moins de tranquillisants et somnifères

Un usage abusif de médicaments n’est jamais bon (...)

Le tabac, une cause de mortalité toujours aussi importante publié le 20/04/2017 à 11:54

Le tabac, une cause de mortalité toujours aussi importante

En dépit des nombreux messages et images (...)

Attention à la rougeole ! publié le 12/04/2017 à 08:26

Attention à la rougeole !

Avec le retour du printemps, on se méfie (...)

Les dernières actualités
Le site qui rachète une voiture en panne ! publié le 1er/05/2017 à 14:09

Le site qui rachète une voiture en panne !

Lorsqu’une voiture est en fin de vie, il y a (...)

Les risques d'obésité et d'allergie en baisse... si on possède un chien ! publié le 28/04/2017 à 14:11

Les risques d’obésité et d’allergie en baisse... si on possède un chien !

La compagnie d’un chien est agréable à de (...)

Et le meilleur automobiliste européen est... publié le 27/04/2017 à 13:04

Et le meilleur automobiliste européen est...

Les clichés ont la vie dure, que ce soit sur (...)

+ Toutes les actus +
Actualités les plus populaires
Prêt auto : Réduire la durée de rétractation publié le 17/02/2015 à 08:05

Prêt auto : Réduire la durée de rétractation

Lors de la souscription d’un crédit à la (...)

Direxi connait son nouveau directeur général publié le 21/12/2015 à 14:07

Direxi connait son nouveau directeur général

La filiale du groupe Argosyn, Direxi, connait (...)

Ma couverture mutuelle dépend de mon âge et de mon évolution personnelle publié le 11/02/2015 à 08:36

Ma couverture mutuelle dépend de mon âge et de mon évolution personnelle

Si la vie est un cheminement dans lequel il y (...)

Plus de 100 assurances et banques comparées

Partenaire 1
Partenaire 2
Partenaire 3
Partenaire 4
Partenaire 5
Partenaire 6
Partenaire 7
Partenaire 8

Témoignages

"Beaucoup de choix sans courir après les infos, on a diverses propositions et en un large panel de prix/prestation. Je le conseille sans hésiter !"
Pierre
"Je suis très satisfaite par la qualité du service de comparaison. J’ai pu optimiser les remboursements de ma mutuelle santé et mieux comprendre son fonctionnement."
Anne-Claire