Droit à l’oubli : L’UFC-Que Choisir en colère

Droit à l'oubli : L'UFC-Que Choisir en colère

Ecrit par Damien Garnier

le 27 mars 2015 à 08h01min

dans Assurance de prêt

Dans un long communiqué diffusé le mercredi 25 mars, l’UFC-Que Choisir dénonce les dysfonctionnements de la Convention AERAS. Alors que le droit à l’oubli pour les malades guéris d’un cancer est au cœur des discussions et du nouveau Plan Cancer lancé par le Président de la République, l’association de protection des consommateurs met en garde face aux manquements de cette convention, qui devait déjà résoudre ce type de problèmes lors de sa mise en place il y a quelques années.

L’UFC-Que Choisir affirme que cette convention est jusqu’à présent un échec alors que son objectif est de faciliter l’accès à l’emprunt et aux assurances de prêt pour les personnes malades ou présentant un état de santé à risque pour les assureurs. Déjà en 2006, lors de la mise en place de la convention AERAS, l’UFC avait pointé du doigt un dispositif qu’elle craignait inefficace et avait refusé d’y apposer sa signature. Aujourd’hui, elle conforte sa position avec des arguments et des chiffres à l’appui. 

Non seulement le nombre de personnes pouvant accepter une proposition d’assurance est très faible (en 2013, 646 personnes sur plus de 9000 demandeurs au BCAC, soit 7 %), mais surtout, ces clients sont exposés à des primes exorbitantes, dénonce l’UFC-Que Choisir. Les assureurs ont en effet, entre 2003 et 2013, encaissé 1,6 million d’euros de primes… et reversé seulement 250 000 euros, soit 15 % des primes encaissées ! En comptant les frais de gestion de ces dossiers, de l’ordre de 25 %, la marge des assureurs est à ce jour de 60 %. 

L’association de défense des consommateurs regrette également l’absence de données officielles, puisque les chiffres qu’elle s’est procuré sont théoriquement confidentiels et n’étaient pas de nature à être divulgués. Suite à ces constats, l’UFC-Que choisir a fait savoir qu’il était demandé au plus vite la mise en place d’un véritable droit à l’oubli, qui puisse être entièrement respecté et puisse s’appuyer sur une mise à jour annuelle des statistiques officielles de la santé.

Partager cet article

Actualités Assurance Assurance de prêt
Donald Trump président des États-Unis : une mauvaise nouvelle pour l'assurance ? publié le 30/11/2016 à 11:33

Donald Trump président des États-Unis : une mauvaise nouvelle pour l’assurance ?

L’élection de Donald Trump à la présidence des (...)

Crédit : CNP et Cofidis condamnés publié le 30/05/2016 à 15:25

Crédit : CNP et Cofidis condamnés

La cour d’appel de Paris a condamné CNP (...)

Crédit : nouvelle offre chez Swiss Life publié le 8/04/2016 à 15:28

Crédit : nouvelle offre chez Swiss Life

Swiss Life a décidé de lancer Swiss Life (...)

Les dernières actualités
Une voiture électrique low-cost ? publié le 19/10/2018 à 15:29

Une voiture électrique low-cost ?

Un des reproches les plus fréquents adressés à (...)

Les femmes plus exposées aux risques de cancer avec un travail de nuit publié le 18/10/2018 à 15:40

Les femmes plus exposées aux risques de cancer avec un travail de nuit

Le rythme de vie peut avoir des effets (...)

Le selfie pour chiens et chats ! publié le 11/10/2018 à 15:49

Le selfie pour chiens et chats !

Avec la généralisation des smartphones avec un (...)

+ Toutes les actus +
Actualités les plus populaires
Prêt auto : Réduire la durée de rétractation publié le 17/02/2015 à 08:05

Prêt auto : Réduire la durée de rétractation

Lors de la souscription d’un crédit à la (...)

Les malades du Sida ont enfin droit aux soins funéraires publié le 29/08/2018 à 15:40

Les malades du Sida ont enfin droit aux soins funéraires

Depuis que le Sida a été révélé au grand public (...)

Les poules ont une maison de retraite ! publié le 24/08/2018 à 15:48

Les poules ont une maison de retraite !

Alors que la législation française cherche à (...)

Plus de 100 assurances et banques comparées

Partenaire 1
Partenaire 2
Partenaire 3
Partenaire 4
Partenaire 5
Partenaire 6
Partenaire 7
Partenaire 8

Témoignages

"Avec les nombreux choix qu’offre le comparateur, j’ai pu trouver facilement une mutuelle présentant des remboursements conséquents pour les frais d’ophtalmologie de ma famille."
Marion
"Je suis satisfait de ce service très efficace qui m’a permis de trouver rapidement un contrat de mutuelle pouvant couvrir les problèmes de santé de toute ma famille."
Clotilde