Comparateur de pneu pas cher

Faites des économies ! Avec choisir-malin.fr

  • Pneu pas cher toutes gammes
  • Tous types de véhicules
  • Meilleurs pneumatiques à prix bas
  • 100% gratuit et sans engagement

L’HISTOIRE DU PNEUMATIQUE

L’HISTOIRE DU PNEUMATIQUE

L’ÉVOLUTION DU PNEUMATIQUE :

1830 : le Français Charles Dietz est le premier à habiller les roues de certains véhicules avec une bande de caoutchouc, disposée entre la roue et la jante métallique. D’autres bandages de même matière apparaissent au fil des décennies, jusqu’à en arriver à des bandages tubulaires enveloppant une corde à piano.

1839-42 : l’Américain Charles Goodyear découvre la vulcanisation du caoutchouc ; ce procédé permet de stabiliser le caoutchouc afin qu’il résiste mieux aux écarts de température.

1845 : le tout premier pneu aurait été inventé par Robert William Thomson mais son invention serait tombée dans l’oubli.

1887 : John Boyd Dunlop, vétérinaire écossais vivant en Irlande, trouve la route passant devant sa maison cahoteuse. Il bricole les roues du tricycle de son fils pour les garnir de tubes en caoutchouc. Puis il crée une chambre à air enveloppée dans une toile de coton tissée, qu’il colle sur une jante en bois : c’est le premier pneumatique. Pour remplacer les pneus pleins alors utilisés sur les vélos, il imagine une simple membrane de caoutchouc remplie d’air comprimé : c’est la naissance du pneu à valve. Le pneu à valve a été l’un des progrès les plus décisifs de l’histoire de la locomotion sur roues. L’invention de John Boyd Dunlop rencontre un grand succès dans le monde du cyclisme. Seul inconvénient, la réparation est difficile en cas de crevaison.

1888 : John Boyd Dunlop peaufine son invention avec l’Anglais James Moore, vainqueur de la première course cycliste dans le parc de Saint-Cloud. Il la brevette en 1888 et construit une usine de pneumatiques pour vélos qui utilise le procédé de vulcanisation de l’Américain Charles Good¬year

1891 : Le canadien français Hippolyte La Force brevète au Canada le premier pneumatique démontable contenant une chambre à air : the « H » perfect pneumatic tyre.

1889 : Dunlop fonde la première manufacture de pneumatiques, en utilisant la vulcanisation inventée par Charles Goodyear. Les vélos peuvent ainsi rouler sur des pneus qui sont des boudins de caoutchouc gonflés d’air et fixés à la jante. Si le confort est ainsi au rendez-vous, le système n’est pas pratique : en cas de crevaison, changer de pneu est une opération longue et délicate.

1891 : selon la légende, Edouard Michelin aurait rencontré un cycliste anglais demandant une réparation lors de son passage à Clermont-Ferrand. Cette episode lui aurait ainsi donné l’idée de créer le premier pneumatique démontable pour vélo, rendant possibles les réparations en cas de crevaison. L’invention est mis à l’épreuve de la réalité la même année par Charles Terront qui sort vainqueur de la première course cycliste Paris-Brest. Le pneumatique prend alors un virage déterminant et la réputation des frères MICHELIN devient mondiale. Cette invention des frères André et Edouard Michelin permettra son adaptation pour le monde automobile.

1895 : André Michelin a l’idée de l’utiliser sur les voitures. L’ »éclair », conçue et fabriquée par Michelin, est la première voiture sur pneus. Avec le développement de l’automobile et de la motocyclette, cette invention remporte un succès immédiat. Après les cycles et les voitures, c’est le tour des voitures d’enfants et même des fiacres d’en être équipés.

1899 : la « Jamais Contente », première voiture à atteindre les 100 km/h est équipée de pneus Michelin.

1910 : les pneus s’équipent d’une tringle métallique dans le talon, destinée à améliorer la rigidité. Leur structure devient complexe, du noir de carbone est ajouté pour augmenter leur résistance à l’abrasion.

1915 : Les Allemands mettent au point un caoutchouc synthétique.

années 1920 : la toile tissée disparait, et est remplacée par des tissus câblés sans trame.

1929 : Edward Brice Killen (G.B.) invente le pneu tubeless, brevet déposé en 1929, octroyé 1930

1929 : un pneumatique pour rails est mis au point pour équiper la Micheline.

1933 : le premier pneu à clous pour rouler sur le verglas ou la neige est mis au point par Michelin

1937 : Michelin créé la carcasse en acier.

1946 : Michelin invente et brevète le pneu à carcasse radiale, qui depuis a été repris par tous les manufacturiers. L’entreprise française assoit ainsi sa domination industrielle en concevant ce pneu d’une résistance bien supérieure aux pneus classiques grâce à la superposition de plusieurs couches de caoutchouc. La première voiture à en être équipée est la Citroën Traction Avant.Puis Michelin invente le pneu increvable, ce qui confortera sa position de leader mondial.

1951 : le métro de Paris est sur pneus

1955 : Michelin sort son pneu sans chambre à air dit Tubeless.

1962 : le japonais Bridgestone développe ses premiers pneus à structure radiale en acier pour les camions et les bus.

1964 : : le japonais Bridgestone développe ses premiers pneus à structure radiale pour les voitures particulières.

1965 : l’americain BFGoodrich développe le pneu radial : le « Lifesaver »

1971 : les pneus GoodYear sont sur la lune

1972 : Continental lance le pneu hiver sans clou : ContiContact.

1973 : GOODYEAR développe le premier pneu « Slick » (pneu sans rainurage), à Daytona

1977 : Les pneus BFGoodrich équipent la navette spatiale Columbia.

années 80 : Pirelli invente les pneumatiques à profil bas, une innovation technologique de taille qui permet de réduire la hauteur des flancs.

1981 : le Michelin Air X est le premier pneu radial pour avion.

1983 : Création du pneu increvable par MICHELIN. Sa première application est pour les concurrents du Paris-Dakar. Il prend le nom de « Bib Mousse »

1992 : GoodYear met au point le premier pneu roulage à plat qui permet, suite à une crevaison, de continuer de rouler à vitesse réduite et sur un kilométrage limité.

1992 : Michelin associe une silice originale et un élastomère de synthèse. Ce mélange permet l’élaboration de pneus présentant une faible résistance au roulement et une bonne adhérence sur sols froids, sans perdre ses qualités de résistance à l’usure. Cette innovation a donné naissance aux gammes ” basse résistance au roulement ” qui permettent de diminuer la consommation de carburant des véhicules.

1999 : Dunlop présente un système de contrôle des pneus : WARNAIR. Il détecte rapidement les pertes de pression et en informe le conducteur à l’aide d’un avertissement sonore ou visuel.

2001 : Michelin met au point une nouvelle technologie pour pneu avion qui permet à Concorde de redécoller : la technologie radiale NZG qui évite la déformation du pneu lors d’un choc ou lors d’une modification importante de la pression.

2002 : Bridgestone et Continental annoncent au Salon de l’auto de Genève une coopération technique pour le développement conjoint d’un pneu Runflat pour concurrencer les pneus roulage à plat inventés par Goodyear.

Trouvez en quelques clic le meilleur prix pour votre Histoire du pneu
Comparer

Actualités du Pneu
Nouvel article N° 1317 publié le 9/11/2017 à 11:27

Nouvel article N° 1317

Choisir malin sa voiture d'occasion : nos conseils publié le 3/10/2017 à 09:50

Choisir malin sa voiture d’occasion : nos conseils

Acheter une voiture d’occasion est une (...)

Les voitures diesel et essence vont bientôt disparaître au Royaume-Uni ! publié le 25/09/2017 à 14:24

Les voitures diesel et essence vont bientôt disparaître au Royaume-Uni !

Cela n’a échappé à personne : les voitures à (...)

Les dernières actualités
La cigarette électronique favoriserait l’arrêt du tabac publié le 11/10/2017 à 16:05

La cigarette électronique favoriserait l’arrêt du tabac

Les scientifiques ne cessent d’étudier les (...)

Combien coûtera le lycée en 2017 ? publié le 28/09/2017 à 14:28

Combien coûtera le lycée en 2017 ?

La rentrée approche, une perspective qui ne (...)

Des pompiers... à moto ! publié le 25/09/2017 à 14:25

Des pompiers... à moto !

Les pompiers sont généralement associés à leur (...)

+ Toutes les actus +

Plus de 100 marques comparées

Michelin
Bridgestone
Goodyear
Pirelli
Continental
Hankook
Bfgoodrich
Firestone

Témoignages

"Une simulation effectuée rapidement, j’ai pu comparer les différentes offres d’assurance moto sans aucune difficulté."
Quentin
"Très bon service. J’ai pu trouver un contrat de mutuelle moins cher et présentant de meilleures garanties que le contrat auquel je souscrivais jusqu’à présent."
Stéphane