Assurance auto : Assurance auto malus

Assurance auto malus
Les points clés :
  • Le Malus trop important est un motif de refus d’assurance
  • Des assurances malus spécifiques existent pour remédier à ce problème
  • Les franchises sont généralement très élevées pour ce type d’assurance
  • L’alcoolémie est un frein systématique pour la souscription d’une assurance

Si vous présentez un malus conséquent, il est possible que votre assureur refuse de vous assurer. Il peut aussi appliquer un tarif très élevé afin de vous dissuader. Les clauses de contrat d’assurance auto prévoient ce type de cas de figure, et stipulent que l’assureur peut parfaitement refuser d’assurer un conducteur, sans justification.

Pour trouver une assurance qui acceptera de vous couvrir avec un malus important, vous pouvez vous tourner vers des assureurs qui se sont spécialisés sur ce créneau. Les contrats sont d’ailleurs appelés assurance malus.

On dénombre quatre motifs fréquents pour lesquels un assureur refuse de couvrir un conducteur :

  • Malus trop important
  • Fausse déclaration au moment de la souscription
  • Non-paiement de la cotisation
  • Antécédents d’alcoolémie au volant

C’est donc en partie à ces conducteurs que s’adressent les assurances malus.

Des assurances spécifiques, des franchises élevées

Les compagnies d’assurance spécialisées dans le traitement de ce type de dossiers permettent d’obtenir une réponse rapide. Elles ont également la compétence pour définir les garanties correctement liées aux risques considérés. Si elles ne refusent que très peu de clients, elles imposent néanmoins quelques conditions : l’alcoolémie reste un véritable obstacle qui peut être un motif de refus, tout comme le fait d’assurer une personne de plus de 70 ans devient de plus en plus problématique.

Ces assurances permettent de trouver des garanties à des tarifs qui restent abordables, même s’ils sont généralement supérieurs à une assurance auto classique. Toutefois, ces tarifs se répercutent sur le montant de la franchise, souvent très élevé. Il est quasiment impossible de souscrire une garantie optionnelle sans franchise. Cette franchise peut néanmoins diminuer au fil des années si vous ne déclarez aucun sinistre (responsable ou non) : diminution de 50% après un an, disparition de la franchise après 3 ans.

 

Gagner du temps et de l’argent sur votre assurance auto
Comparer

Actualités Assurance Auto
Les embouteillages seront moins nombreux grâce aux voitures autonomes ! publié le 27/06/2017 à 14:43

Les embouteillages seront moins nombreux grâce aux voitures autonomes !

La voiture autonome continue de diviser et de (...)

L'hybride dans la tête des automobilistes publié le 23/06/2017 à 14:41

L’hybride dans la tête des automobilistes

Deux évolutions technologiques majeures (...)

Les voitures électriques vont devenir moins chères que les thermiques ! publié le 15/06/2017 à 16:18

Les voitures électriques vont devenir moins chères que les thermiques !

Si les voitures électriques ont de plus en (...)

Les dernières actualités
Choisir un Berger du Caucase publié le 4/07/2017 à 15:25

Choisir un Berger du Caucase

Le Berger du Caucase est un grand chien. Ce (...)

Des animaux de compagnie... habillés en samouraïs ? publié le 22/06/2017 à 16:23

Des animaux de compagnie... habillés en samouraïs ?

Nos amis les bêtes ne sont pas encore candidats

Des logos colorés pour une meilleure prévention sur l'alimentation publié le 21/06/2017 à 14:22

Des logos colorés pour une meilleure prévention sur l’alimentation

Les slogans "Mangez 5 fruits et légumes par (...)

+ Toutes les actus +

Plus de 100 assurances et banques comparées

Partenaire 1
Partenaire 2
Partenaire 3
Partenaire 4
Partenaire 5
Partenaire 6
Partenaire 7
Partenaire 8

Témoignages

"Avec les nombreux choix qu’offre le comparateur, j’ai pu trouver facilement une mutuelle présentant des remboursements conséquents pour les frais d’ophtalmologie de ma famille."
Marion
"Excellent comparateur. Choisir Malin m’a permis de réaliser des économies sur ma mutuelle et d’obtenir des garanties plus adaptées aux besoins de santé de mes enfants."
Sarah