Assurance auto : Assurance au kilomètre

Assurance au kilomètre
Les points clés :
  • Si vous parcourez moins de 10 000 km par an, il est possible d’économiser sur votre cotisation assurance auto
  • Les assurances proposent des forfaits kilométriques à respecter sur un an
  • Il est aussi possible de payer son assurance au kilomètre parcouru

Pour les conducteurs qui utilisent leur automobile de manière réduite, il est possible de souscrire une assurance spécifique, ou une assurance au kilomètre. Celle-ci permet de réduire le tarif de la cotisation en prenant en compte la diminution des risques, conséquence d’une plus faible distance parcourue.

Le principe de l’assurance auto au kilomètre concerne les conducteurs qui roulent peu, parmi lesquels on retrouve souvent : ceux qui n’utilisent pas leur véhicule pour aller travailler, ou à tire professionnel ; les retraités ; les usagers des transports en commun ; les jeunes conducteurs.

Les garanties d’une telle assurance sont en tous points identiques à une assurance auto classique, mais le montant va évoluer à la baisse grâce au faible kilométrage. La cotisation est calculée en fonction des kilomètres parcourus et peut entraîner une économie de 20 à 30%.

Pour l’assurance auto au kilomètre, on distingue de types de contrats : le forfait kilométrique, et le tarif au kilomètre.

Le forfait inférieur à 10 000 km

Le forfait kilométrique signifie que vous devez déclarer une distance maximale au moment de la souscription du contrat. En général, il s’agit de 4 000 à 9 000 km par an. Pour contrôler ce kilométrage à la fin de l’année, l’assureur peut demander une déclaration sur l’honneur de l’assuré, ou un relevé auprès d’un garage désigné.

Si ce forfait est dépassé, l’assuré devra s’acquitter d’un paiement supplémentaire. A l’inverse, il peut aussi être remboursé des kilomètres non parcourus s’il est resté bien en-dessous du forfait initialement choisi.

Le tarif au kilomètre

L’autre option est de faire le choix de ne payer que les kilomètres parcourus, scrupuleusement. Appelée PAYD (Pay as you drive), cette formule nécessite l’installation d’un boîtier GPS dans le véhicule, afin de transmettre le kilométrage en temps réel à l’assureur. L’installation du boîtier est généralement gratuite, mais ce n’est pas toujours le cas pour la désinstallation.

A l’aide de ce boîtier, l’assureur peut utiliser plusieurs critères importants en plus du kilométrage pour tarifer les garanties : horaires de circulation, type de routes empruntées, vitesse de circulation, etc.

Gagner du temps et de l’argent sur votre assurance auto
Comparer

Actualités Assurance Auto
33 000 heures en voiture dans toute une vie ! publié le 21/09/2017 à 13:48

33 000 heures en voiture dans toute une vie !

Si l’attachement que l’on éprouve envers sa (...)

Une assurance connectée qui limite les accidents ! publié le 19/09/2017 à 13:46

Une assurance connectée qui limite les accidents !

Avec les voitures en constante évolution, les (...)

Le chat, toujours N°1 dans le cœur des Français ! publié le 11/09/2017 à 11:58

Le chat, toujours N°1 dans le cœur des Français !

Chien ou chat, canin ou félin, aboiement ou (...)

Les dernières actualités
Un traducteur du langage animal, c'est pour bientôt ! publié le 20/09/2017 à 13:49

Un traducteur du langage animal, c’est pour bientôt !

Le rapport entre animaux et humains est (...)

Des pâtes françaises contaminées ?! publié le 15/09/2017 à 13:45

Des pâtes françaises contaminées ?!

Il a été récemment questions d’œufs "contaminés" (...)

Plus de cambriolages en France ces douze derniers mois publié le 13/09/2017 à 14:27

Plus de cambriolages en France ces douze derniers mois

Voici une statistique qui ne fera plaisir à (...)

+ Toutes les actus +

Plus de 100 assurances et banques comparées

Partenaire 1
Partenaire 2
Partenaire 3
Partenaire 4
Partenaire 5
Partenaire 6
Partenaire 7
Partenaire 8

Témoignages

"Beaucoup de choix sans courir après les infos, on a diverses propositions et en un large panel de prix/prestation. Je le conseille sans hésiter !"
Pierre
"Grâce à Choisir Malin j’ai pu modifier ma mutuelle pour un contrat plus adapté avec une réduction de mon délai de carence."
Camille