La loi Hamon change quelque chose aux tarifs des assurances auto ?

Publiée au Journal Officiel le 18 mars, la loi Hamon s'applique depuis cette année (2014). Elle vise à protéger le consommateur en lui permettant de résilier plus facilement un engagement, notamment dans le cas d'une assurance auto.

Désormais, une fois passée la première échéance du contrat d'assurance auto, l'assuré peut résilier à tout moment pour opter pour une autre assurance.

Avec la possibilité de résilier beaucoup plus facilement, la concurrence sur le marché de l'assurance auto va être beaucoup plus importante qu'auparavant. Logiquement, cela devrait donc avoir un impact tarifaire, puisque la menace d'une résiliation à tout moment va maintenir sous pression les compagnies d'assurance.

Mais la théorie n'est pas si évidente en pratique et, en réalité, l'entrée en vigueur de cette loi ne devrait pas bouleverser le paysage tarifaire de l'assurance auto. En effet, les assureurs ont chaque année des coûts qui augmentent en ce qui concerne les indemnisations en cas de sinistre. Des coûts qu'il faut répercuter sur les primes d'assurance.

Néanmoins, la loi Hamon devrait permettre de prévenir la hausse des primes d'assurance, garantissant que les tarifs actuels ne vont pas s'envoler.

Gagner du temps et de l’argent sur votre assurance auto
Comparer

Plus de 100 assurances et banques comparées

Partenaire 1
Partenaire 2
Partenaire 3
Partenaire 4
Partenaire 5
Partenaire 6
Partenaire 7
Partenaire 8

Témoignages

"Ce site permet de comparer de nombreuses assurances facilement et rapidement : c’est un gain de temps et d’argent considérable."
Philippe
"Site très intéressant : L’expert offre de nombreux conseils qui permettent de faire le bon choix."
Alice